Questions fréquentes d'ordre général ... 



- Faut-il décharger de temps en temps totalement la batterie interne 12V au plomb de ma table (MAF100, Oxydium, MAF60...) ? Non, c'est le meilleur moyen pour user précocement la batterie. Cette pratique est née avec les téléphones portables dont les batteries Ni-Cd avaient à l'époque un tel effet mémoire qu'il convenait de temps en temps de l'annuler en déchargeant la complètement batterie. Ce n'est pas le cas avec les batteries au plomb, bien au contraire. Pour qu'une batterie au plomb dure longtemps, il vaut mieux la recharger le plus souvent possible et ne pas la laisser se décharger profondément. Nous conseillons de les recharger systématiquement après chaque prestation. Pour information lors de longs stockages des matériels, hors saison par exemple, les batteries de ce type ont un taux d'autodécharge pouvant aller jusqu'à quelques dixièmes de pourcent par jour. C'est pour cela qu'il faut refaire une charge d'entretien au moins tous les deux mois, même si l'on ne s'en sert pas. 

- Lors de la recharge d'une batterie, peut-on laisser le chargeur plus longtemps que nécessaire sans risque de surcharge ? Les chargeurs fournis avec nos systèmes sont automatiques, il est donc possible par exemple de laisser le chargeur branché sur la table de tir toute la nuit pour la récupérer chargée le matin. Lorsque la charge est terminée débrancher le chargeur du coté secteur et aussi du coté table (pour ne pas que la batterie risque de décharger dans le chargeur).

- Peut-on laisser le chargeur de batterie branché pendant l'utilisation de la table de tir. Ce n'est pas conseillé, il n'est pas prévu pour cela. Le chargeur n'est pas une alimentation, et à ce titre il n'est pas aussi bien régulé et antiparasité. Pour la recharge la table de tir doit être éteinte.

- Quelle est la durée de vie de la batterie d'alimentation intégrée au plomb ? La plupart des systèmes (se référer à la notice) sont équipés d'une batterie au plomb de 12V. La durée de vie de ce type de batterie est d'environ 5 ans, voire moins si elle a subi des décharges profondes (tension <10V). Même si le système fonctionne encore il est donc conseillé de faire remplacer cette batterie au plus tard tous les 5 ans (nous pouvons le faire à l'occasion d'une révision sav par exemple). Si vous désirez le faire vous même, des vidéos sont disponibles dans la rubrique des tutoriels (nous vendons les batteries équipant vos tables, mais autrement vous pouvez aussi vous les procurer assez facilement auprès de revendeurs spécialisés car ce sont des batteries tout à fait standards, il faut toutefois veiller à prendre le même modèle que celle qui était montée d'origine). Pour information il existe des appareils spécifiques de test dédiés qu'aux batteries au plomb (exemple le code 839-9838 chez RS) permettant de donner la capacité en Ah de la batterie (c'est à dire ce qu'elles peuvent encore contenir quand on les recharge), mais ils restent onéreux (> à 300€/400€) et commencent à être intéressants uniquement si vous avez beaucoup de batteries à contrôler. Les testeurs de piles (alcalines, salines...) ne sont quant à eux pas adaptés pour le test des batteries au plomb car ils ne donnent pas ce qui est intéressant à connaître pour une batterie au plomb, à savoir une capacité en Ah mais, pour les meilleurs, généralement une mesure instantanée lors du débit dans une charge (ce qui est suffisant pour évaluer l'état d'une pile, mais pas d'une batterie plomb). Autrement, en cas de doute, il vaut mieux directement changer la batterie (une trentaine d'euros en général) et lui coller une étiquette dessus avec la date du remplacement.

- Quelle est la durée de vie d'une table de tir ? Bien évidement il n'y a pas de règle stricte, tout dépend du soin qui aura été apporté au matériel : nous recevons en révision des tables de tir d'une dizaine d'années en bien meilleur état que certaines vendues à peine deux ou trois ans plus tôt et totalement négligées. Heureusement nos systèmes sont de conception robuste, mais il faut néanmoins se rappeler que ces appareils sont exploités sur tous les terrains, soumis à des conditions climatiques pas simples, au chaud, au UV, au froid, au gel, à l'humidité, à la boue, à la terre, même au feu parfois, qu'ils sont transportés en camion, soumis aux vibrations et aux chocs, qu'ils passent entre les mains d'opérateurs différents... on est loin d'une utilisation de "salon". Avec tout ces facteurs, à partir d'une quinzaine d'année il faut commencer à envisager par sagesse une mise à la retraite de l'appareil.

- Que peut-on faire pour protéger les systèmes du grand froid ? Par exemple en évitant de poser directement son système dans la neige, mais en préférant intercaler une couche isolante. En sortant les piles au dernier moment. Dans les cas extrêmes on peut plaçer les satellites dans une caisse avec une chaufferette...

- Les systèmes sont ils étanches ? Que peut-on faire pour protéger les systèmes en cas de pluie ? Les systèmes ne sont pas hermétiques. Il convient en cas de météo difficile de les protéger avec, par exemple, une bache plastique. Ce conseil est aussi valable en cas d'utilisation dans un lieu où il y a du sable fin (plages, dunes...), surtout s'il y a du vent. En effet les particules de sable fin sont encore plus pénétrantes que l'eau (et contrairement à l'eau qui sèche et disparaît totalement, le sable reste et avec le temps s'accumule. Il peut très bien altérer l'électromécanique d'une clef, d'un relais ou encore pénéter à l'intérieur des fiches de connexion des câbles et empêcher le contact électrique de se faire correctement).

- Peut-on positionner les appareils et satellites déports où l'on veut ?  En premier lieu les systèmes doivent être installés à l'abri des retombées pyrotechniques, ou de la pluie, mais aussi du gel, ou encore de la forte chaleur (induite par exemple des rayonnements solaires en plein été). En effet des conditions climatiques extrèmes peuvent par exemple avoir des influences sur la précision des mesures de résistances des lignes, sur le rendement des batteries, détérioration prématurée des éléments liée aux UV. Se méfier également des éléments et structures métalliques nus (non peints ou non protégés) à proximité des fils de lignes servant de supports aux produits pyrotechniques (batteries de mortiers, supports de chandelles...), en effet il est toujours possible que lors des tirs des fils arrachés et dénudés puissent rentrer en contact avec ces éléments métalliques nus. 

- Comment être sûr qu'une pile externe est bonne ? Tout d'abord il est important de rappeler que mesurer sa tension (V) à vide est insuffisant : en effet, une pile de 72 volts usagée peut très bien encore fournir au voltmètre une tension respectable supérieure à 70 volts mais s'avérer incapable de fournir l'intensité minimale et s'écrouler dès qu'elle est réellement sollicitée. Tout cela car un voltmètre n'est pas une "charge" et n'appelle aucun courant (A). Il faut en plus utiliser un ampèremètre en faisant débiter la pile brièvement dans une charge résistive représentative, et de lire le courant instantané que peut fournir la pile. Une vidéo à ce sujet est disponible dans la rubrique "Tutoriels". Toujours avoir une pile de secours à disposition.

- Si le voyant de résistance de ligne ne s'allume pas, car par exemple la ligne présente légèrement trop de résistance, est-ce que la table va tout de même tenter de mettre à feu cette ligne ? Sur nos systèmes le voyant de résistance de ligne n'est qu'un indicateur et est totalement indépendant des circuits de mise à feu. Donc, le fait que le voyant ne s'allume pas ne bloquera pas l'impulsion de tir de la ligne en question. En revanche, selon la valeur du dépassement de la résistance, la ligne peut ne pas être mise à feu de façon correcte.

- Comment éviter qu'un inflammateur se retrouve court-circuité, est-ce décelable ? Ce n'est pas décelable car, la ligne n'étant pas coupée, le test ohmmique de la ligne va généralement être bon. Il convient de parfaitement isoler les épissures avec du ruban adhésif (ou d'utiliser des connecteurs télécom type "Eton"). Il faut aussi soigner l'arrivée de la ligne sur les bornes de la table de tir afin d'éviter tout court-circuit, tout contact entre les fils d'une ligne avec ceux d'une autre ligne ou avec le chassis de la table.

- Doit-on faire réviser les tables de tir ? Nous le conseillons, une révision tous les cinq ans est conseillée. Cela permet aussi d'avoir un système bénéficiant des dernières mises à jour. Nous sommes à votre disposition tout au long de l'année pour réviser vos systèmes, toutefois afin d'être servis dans les meilleurs délais nous vous conseillons d'éviter la période du printemps. Il faut parfaitement bien emballer et protéger le matériel contre les chocs, sans oublier de préciser vos coordonnées complètes. Tout retour de matériel doit préalablement nous être signalé. Nous nous réservons le droit de déclarer un appareil inutilisable, et donc non réparable, si son état général ne permet plus une utilisation dans des conditions de sécurité et d'efficacité suffisantes.

- Doit-on réaliser les mises à jour gratuites proposées sur votre site ?  Lorsqu'un système est commercialisé il est parfaitement optimisé à ce moment là, mais nos produits évoluent. Dès qu'une amélioration est trouvée, elle est mise à disposition gratuitement sur notre site sous la forme d'une mise à jour. Ces améliorations permettent d'optimiser le fonctionnement des appareils en ayant la dernière version du programme interne de l'appareil, il serait dommage de ne pas en profiter (dans la limite de compatibilté technique du matériel hardware). Ces mises à jour sont rapides et simples à réaliser, il suffit de suivre les instructions données au fur et à mesure de la procédure.

- J'ai parfois du mal à dévisser les 4 radians obliques de plan de masse des antennes externes HF, existe t'il une astuce pour faciliter cette opération ? Oui, il suffit de temps en temps de très légèrement lubrifier le filetage du radian (avec une goutte de WD40 ou d'huile fine par exemple).

- Assurez-vous le SAV de matériel de tir d'autres marques ? Non, seuls nos systèmes sont pris en charge par notre service après vente. Il ne nous est pas possible de réparer des systèmes que nous ne connaissons pas.

- Réalisez-vous des études de systèmes de tir spécifiques à la demande du client, par exemple à partir d'un cahier des charges ? Non. En revanche nous pouvons, dans la mesure du possible, apporter des modifications mineures aux systèmes standards pour répondre à une demande spécifique.   

- De quelle manière un obstacle entre l'émetteur et le récepteur peut perturber une transmission radio HF et pourquoi est-il préférable de placer les antennes en hauteur ? On peut assimiler une transmission radio HF à une transmission lumineuse : ainsi de la même manière qu'un obstacle va atténuer la lumière d'une lampe électrique un obstacle va atténuer l'onde radio. C'est d'autant plus vrai si l'obstacle est dense. Il convient aussi de prendre connaissance dans les notices des conseils liés à la commande par radiofréquences et des précautions dans les lieux "pollués" hertziennement où des interférences peuvent être présentes (ville, zone industrielles, relais en tout genre, etc.... Se méfier également des 31 décembre minuit où le traffic radio se densifie subitement considérablement avec des millions de sms échangés simultanément). Outre la vérification du niveau de réception indiqué par le bargraphe à leds sur le récepteur lui même, il est aussi très important de vérifier que la led de décodage balise  "beacon" présente sur les satellites MAF60 clignote de manière régulière, sans en sauter (si l'allumage de la led des balises est erratique, et cela même si le niveau de signal est bon, c'est révélateur d'une fréquence parasite). Un positionnement vertical et en hauteur des antennes est indispensable, la portée sera meilleure. Vous pouvez visualiser un schéma explicatif en cliquant sur l'image ci-dessous :

- De quelle origine sont les tables de tir Genetec ? Comme indiqué à la page d'accueil, nous sommes les créateurs et fabricants. Nos tables de tir sont fabriquées en France . Nous disposons de notre propre unité de montage ainsi que des machines nécessaires : le câblage des tables de tir n'est pas sous-traité ( www.cablage.genetec.fr ) . En dehors de certains accessoires standards (comme par exemple l'adaptateur USB, des chargeurs de batterie, les modules radio très spécifiques, des piles...), nous ne revendons pas de table de tir d'importation, nous sommes nous mêmes les fabricants.

- Est-ce que Genetec vend des produits pyrotechniques (avec matière active) ? Non, nous vendons uniquement des systèmes électroniques destinés au pilotage d'inflammateurs. Nous ne commercialisons pas de chandelles, ni mortiers, ni bombes, ni fusées, ni même les inflammateurs.

- Convertisseur secondes vers heures/minutes/secondes. Petit convertisseur pour vous aider à transformer vos temporisations du format secondes en heures/minutes/secondes : http://www.volta-electricite.info/articles.php?lng=fr&pg=7188

- Chronomètre très pratique. Permet de "toper" manuellement et facilement vos bandes sonores grâce à ses temps intermédiaires. A chaque Top, cliquez sur "retenir" , le temps apparait dans un tableau. Vous pouvez même mettre un texte de commentaire par top et ensuiite imprimer le tout  : http://www.chronometre-en-ligne.com/


 

IMPORTANT :   Chaque appareil est livré avec un mode d'emploi qu'il est absolument nécessaire de connaître , vous pouvez aussi le mettre en pratique en réalisant un petit "apprentissage", par le biais d'essais sur votre nouveau matériel, afin de vous assurer de la bonne compréhension de toutes les fonction de votre nouvelle machine. Les modes d'emploi des appareils sont disponibles sur ce site (pour les appareils actuels directement sur la page du produit, pour les aciens appareils dans la rubriques "Archives"). Vous devez bien entendu former le personnel qui utilisera l'appareil. Une fois le mode d'emploi lu, nous sommes disponibles en cas de question technique sur l'utilisation d'un de nos appareils et cela même s'il est ancien ou si vous l'avez acheté ailleurs (occasion, revendeur...). Le respect des recommandations de sécurité est toujours prioritaire.

 

Si vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question dans cette FAQ, n'hésitez pas à nous contacter.

 



English Español Italiano Deutsch Nederlands Port ???????? Français - Langue originale

(translate by google)
 
 

- Systèmes et tables de tir pour la pyrotechnie - Pyrotechnic firing systems - mentions légales - GENETEC © 2021 -















---

 

FAQ d'ordre général
© 2021